Nouvelles d'Octobre 2003

 

Octobre marque à Léoncel le retour des silences :

Silences d'une nature qui insensiblement s'engourdit sous les ors et le givre  que ponctuent parfois les détonations de quelques archaïques chasseurs

Silences de la forêt que n'éveille déjà plus le brame des cerfs en quête de descendance

Silence de la Présence et de la Vérité qui se taît

Le silence est revenu à Léoncel désormais dévasté par un escroc maladivement amoureux de son ego et qui n'en finit plus de se répandre en déplacements inutiles et en permanences vaines dans son bureau glacé

Tout comme Fafner le dragon qui  après le Vol de l'Or du Rhin, désoeuvré et déçu somnolait sur son tas de richesses qui ne lui avait rien apporté de ce qu'il croyait, notre coucou sans véritable utilité et incapable d'assurer désormais une présence crédible, tel un ver dans son fromage s'accroche , cachant de plus en plus mal sa véritable nature et ses véritables attributions...

Un autre silence réprobateur et déterminé lui fait désormais face comme l'oeil dans la tombe :le silence glacé de la Vérité : "qu'as tu fait de ton frère toi qui te dis religieux et prêtre ?"

D'autres silences inacceptables flottent alentours ...
celui d'un grand muet qui se prétend pasteur et successeur des apôtres, 
celui d'une association sans reconnaissance ni respect et qui refuse d'assumer ses forfaits et d'exercer le ministère pour laquelle elle se rétribue
silence aussi de ceux qui voient et se taisent 

Ce silence... ne s'imposera pas à nous tant que nous continuerons à dénoncer publiquement le scandale:
celui d'un vol et d'une traitrise commis par des gens d'Église, 
celui d'une trahison de la parole donnée par un évêque, 
celui du mépris des personnes en raison de leur grand âge par des clercs misogynes, 
celui de l'ingratitude d'un diocèse

Mais soyons en sûr l'histoire  saura retenir tout cela et partout dans le monde  désormais grâce à la technologie du net et à votre action l'on sait et  l'on se souviendra...

On se souviendra entre autres qu'en France un diocèse a volé 200000 euros et sa dignité à une vieille femme méritante de 88 ans , a laissé jeter ses meubles à la rue et piller son oeuvre pour sauver la face d'un ex-évêque roublard et de son moine escroc...dans un silence béat, satisfait et repus.

Mais ceux-là ne réussiront point à éteindre la Présence...de ceux qui ont vu et cru en ce lieu

Qui ne se donne qu'à celui qui se donne
Qui n'est feu que pour celui qui brûle
Et qui ne parle que si l'on se tait

( De soeur Marie-Françoise)

un raison de plus pour m'arrêter

Merci de votre soutien à tous...et au mois prochain des nouvelles de Léoncel

+Paul Émile+

PS Vous vous souvenez de l'histoire du pétrin ? ( sinon consultez les rapports précédents)
il a repris du service comme "autel": car le diocèse non seulement exploite et harcèle mais il se chauffe et meuble ses "messes d'hivers" à St Hugues sur le dos et aux frais de la soeur...et  ne met dehors que ce qui ne peut plus servir ( à ce sujet bientôt de nouvelles photos)...charité bien ordonnée...

...en attendant : quelques photos nouvelles :

Le magasin St Hugues ouvert 1 mois par an et unique but d' apostolat de notre malade exclaustré ...et ex stagiaire du BHV

 

 

 

 

 

La porte de l'abbatiale, une grande affiche pour conduire au magasin et pour annoncer des liturgies qui n'ont pas lieu...
Le bidonnage monastique se poursuit...
Quand à la pseudo-sponsorisation par "Monastic" elle semble elle aussi bidon !( à suivre...) cette dernière organisation contactée nous a écrit ne pas connaître Léoncel...utiliserait-on ce sigle pour berner le client ?

 

Les meubles expulsés pourrissent dehors et écrasent  les jeunes tiges
tout un symbole...que je vous laisse méditer
en attendant le mois prochain